Que faire quand votre bébé est constipé ?

bébé est constipé

 Les enfants sont les plus beaux cadeaux que les parents puissent avoir. Ils se soucient plus de la santé des enfants que de la leur. C’est la maman qui souffre le plus quand leur bébé ne va pas bien. Il arrive même que la mère souhaite prendre la place de son bébé souffrant. Ainsi, le plus grand regret des mamans, c’est de ne pas avoir de super pouvoir pour guérir leur bébé. La constipation, c’est en générale la diminution de la fréquence des selles. Les tout-petits sont souvent les victimes de la constipation. Dépassant les 4 jours sans selles, la constipation est confirmée chez les bébés. Le trouble dans le système digestif est généralement la cause de cette constipation. Que faut-il donc faire quand votre bébé est constipé ?

Une alimentation saine et variée

Le contrôle du régime alimentaire chez les bébés est essentiel. La fréquence des selles peut revenir à la normale avec une alimentation bien équilibrée. L’eau pour bébé constipé est aussi une méthode très efficace. Ce liquide naturel joue un très grand rôle pour le maintien de l’équilibre alimentaire. Le choix de l’eau est important dans la continuité du processus de traitement. Il est bien de suivre l’exemple du bébé constipé avec mont roucous. À savoir qu’un enfant plus de 1 an doit consommer 1 à 1,5 l de liquide par jour. Il faut éviter de remplacer son eau par une boisson gazeuse. Les tout-petits doivent régulièrement boire des jus de fruits, jus d’orange, non sucrés pour relancer le transit. Visitez ce site pour savoir quelle eau pour bébé constipé. En outre, c’est possible qu’un enfant constipé n’ait pas d’appétit. Donc, diviser ses repas en différents petits repas est une règle à tenir. Les fruits et légumes sont très idéals pour lutter contre la constipation. L’augmentation de la quantité des aliments riches en fibres est fortement conseillée, car une telle astuce vous aidera à surpasser la constipation de votre petit bout de chou. Les artichauts, les framboises, les oranges, le soya, les céréales sont tous des aliments très riches en fibre. Par contre, la glace, le chocolat, le lait, sont des aliments à consommer avec limite, voire même, à éviter pour un enfant constipé.

Une activité physique comme soin

Il est vrai qu’un nourrisson ne peut pas effectuer lui-même une activité physique. Mais avec votre aide, c’est possible ! En bougeant les jambes de votre bébé adoré, vous êtes en train de lui faire faire du pédalo. Cette action aura sans doute un effet positif sur la fréquence des selles et soulagera à son tour sa constipation. Un enfant plus grand doit absolument pratiquer une activité physique pour son bien-être. Vous ne devrez jamais oublier de lui donner de l’eau à boire. Une activité physique avec une bonne hydratation fera disparaître la constipation en un rien de temps. De l’eau pour bébé constipé, c’est l’idéal. Mais des fois, vous hésitez sur une question, bébé constipé : quelle eau utiliser ? Il faut faire attention au choix de l’eau au moment de sa constipation, car elles n’ont pas toutes la même composition. Un taux de minéraux élevé dans l’eau n’est pas conseillé pour un enfant. Sur bébé constipé avec mont roucous, vous saurez quelle eau pour bébé constipé. Certes, un enfant actif peut lui-même éradiquer le dérèglement du transit. Un effort physique, pratiqué à la maison, à l’école ou dans des centres de loisirs pour enfant, permettra aux enfants de lutter contre le ralentissement du transit. À savoir que les tout-petits doivent pratiquer au minimum 60 minutes d’activité sportive par jour. Pratiquez vous-même le sport et votre enfant suivra vos gestes.

Du massage pour soulager la constipation de votre ange

Le massage calme généralement les séquelles causées par la constipation. Les tissus seront détendus et amélioreront par la suite le transit intestinal. Mais puisqu’un bébé ne peut pas faire un automassage afin de stimuler les côlons, vous devez le faire avec adresse. Le massage abdominal est très efficace pour votre bébé. Cependant, vous devez le faire avec certitude en appuyant votre main sur son ventre. Vos gestes seront les suivantes : du niveau de l’appendice, vous aller remonter votre main sous les côtes droites, puis passer aux autres côtes qui sont les côtes gauches. Vous allez ensuite faire basculer votre main jusqu’au bas gauche du ventre de votre bébé, et enfin revenir sur le point du départ. C’est comme si vous effectuez un cercle de massage suivant le sens des aiguilles d’une montre sur le ventre de votre petit ange. Il est à préciser que ce message doit être effectué le matin et le soir durant sa constipation. Des tours de cercle seront effectués pour soulager votre bébé. Soyez sûr, car les massages évacueront les selles dures de votre enfant bien-aimé.

Consultation médicale et les traitements médicamenteux prescrits

La constipation est souvent considérée comme bénigne. Elle est passagère et n’est pas forcément inquiétante. Généralement, une surveillance paternelle de l’évolution du transit est suffisante. Cependant, il se peut que le signe de constipation persiste. Il est donc fortement conseillé de voir un docteur : pédiatre ou votre médecin traitant. La consultation médicale est un geste à préconiser afin d’éloigner toute proposition relative à l’affection médicale ou chirurgicale. La constipation risque de s’aggraver si jamais celle-ci devient chronique. Si l’évacuation des selles n’est pas suffisante, un risque d’occlusion intestinale est possible. Dans une telle situation : douleur abdominale, selles teintées de sang, vomit, le médecin vous prescrira un traitement, comme : les médicaments osmotiques, les lubrifiants, les suppositoires. L’utilisation abusive de laxatifs risque d’aggraver le dérèglement du transit. Et si vous constatez que le ventre de votre enfant est tendu et qu’il se plaint de douleurs violentes sur son ventre, vous devez impérativement contacter le service d’aide médicale d’urgence.

Les gestes à éviter si le bébé est constipé

Il existe bien des gestes qui ne sont pas avantageux pour la santé de votre bébé. Des gestes que vous ne devriez pas commettre si votre bébé est constipé. L’utilisation du thermomètre en vue de faciliter l’émission des selles est à éviter. Vous risquerez sans doute de blesser l’anus de votre bébé et qui aggravera son cas de constipation. Les laxatifs sont à interdire si le pédiatre ou votre médecin traitant ne prescrit pas son utilisation. La consommation ou non des produits laitiers doivent être sous l’ordonnance d’un médecin. Les produits laitiers favorisent la constipation, mais d’un autre côté, ils jouent un très grand rôle pour la constitution des os des enfants. Dans une telle situation, vous serez confus. Donc, avant de prendre une quelconque décision, une consultation médicale est recommandée. En outre, vous ne devrez à aucun cas, acheter n’importe quel lait en poudre. De nombreux laits en poudre sont disponibles sur le marché et bien compatible avec votre enfant. Sachez qu’avec un enfant souffrant de troubles digestif, vous devez être sélectif avec le lait en poudre que vous allez lui donner. Certains produits laits en poudre pour nourrissons sont conçus pour améliorer au bout de quelques jours la constipation de votre bébé. Le lavement ou l’huile minérale ne devront jamais être appliqués sur votre bébé sans l’avis de votre médecin. Enfin, n’oubliez pas que l’eau pour bébé constipé est fortement conseillée pour favoriser le bon fonctionnement du transit.

Exercer son habileté chez les petits grâce aux jeux d’adresse
Comment choisir son siège auto pivotant ?