Quand passer du pédiatre au médecin généraliste ?

Vous vous demandez à quel âge on peut se passer de la consultation du pédiatre pour celle d’un médecin généraliste. Quelques points font la différence entre ces deux pratiques. Pour vous orienter, voici quelques critères qui vous aideront à trouver la meilleure décision à prendre.

Les avantages de consulter un pédiatre

Il ne faut jamais oublier que le pédiatre est le meilleur spécialiste qui peut s’occuper au mieux de la santé d’un enfant. Les parents qui ont des nourrissons consultent le plus un pédiatre grâce à son savoir-faire et ses expériences. Ceci est dû à la formation spécifique en etude pediatre qu’il a suivie. Un pédiatre doit faire au moins 4 ans de formation spécialisée en pédiatrie de plus après ses études en médecine. Le diagnostic d’un pédiatre est alors rassurant et fiable. Un point qui attire les parents aussi est qu’il prescrit moins d’antibiotiques et des corticoïdes. À la place, ils donnent aux enfants plus de vitamines et de fluor. Il gagne cette réputation par sa bonne connaissance en produit pharmaceutique pour les enfants et surtout les nourrissons. Pour avoir plus d’informations nécessaires, veuillez consulter le site pitchouland.fr

Les parents font appel au service d’un pédiatre souvent après la naissance pour suivre le développement de leur bébé. Et dans le cas où des anomalies apparaissent, par exemple le trouble d’apprentissage, le pédiatre peut apercevoir au bon moment pour trouver le traitement convenable. Il est fortement recommandé aux parents qui ont un bébé prématuré de se rendre chez un pédiatre.

Les avantages de consulter un médecin généraliste

Avec l’effectif total des pédiatres existants qui est très faible, les médecins généralistes peuvent faire les consultations à leur place. À l’inverse, le nombre des médecins généralistes est élevé. La plupart des pédiatres professionnels, c’est-à-dire qui ont fait du pediatre etude, travaillent dans des hôpitaux de la grande ville. Pourtant, les médecins sont dispersés partout, même à la campagne. La disponibilité d’un médecin généraliste est son grand atout. Il est possible de l’appeler à la maison pour faire une consultation à n’importe quelle heure qu’il soit disponible. Et si vous voulez vous rendre dans son cabinet, les rendez-vous sont faciles à obtenir. Et les cas d’urgence sont toujours en faveur. Avec cette grande disponibilité, le médecin généraliste est devenu un visage familier. Il peut devenir plus proche d’une famille en devenant un médecin familial qui s’occupe de votre enfant.

Avec l’expérience de consulter et de traiter à chaque fois un nourrisson ou un enfant permet à un médecin généraliste d’assurer le travail d’un pédiatre.

Quand passer d’un pédiatre au médecin généraliste ?

Généralement, le pédiatre doit entrer dans la vie d’un bébé après sa naissance. Vous pouvez le consulter sans attendre que votre petit nourrisson soit malade. Il est très nécessaire de faire un suivi régulier du bébé. Pour cela, une consultation programmée est essentielle pour voir son développement et sa croissance. Dans le cas où aucune anomalie n’est détectée par le pédiatre, les parents peuvent stopper la consultation chez un pédiatre quand le petit a 2 ans. Il y a une différence entre médecin et docteur, mais c’est à eux de voir ce qui est mieux pour l’enfant. Mais dans le cas contraire, ils doivent attendre que leur enfant ait au moins 6 ans pour envisager un changement pour ne pas interrompre le traitement que son pédiatre traitant a commencé. Il y a même des parents qui préfèrent emmener leur enfant au pédiatre jusqu’à la fin de leur adolescence. Dans certains hôpitaux, un enfant malade âgé de 15 ans est admis dans le service pédiatrie. Ce qui signifie que la compétence d’un pédiatre n’est pas seulement limitée au traitement des bébés.

Quelques conseils pour orienter les parents

Le choix est vraiment personnel pour les parents. Choisir entre un pédiatre ou un généraliste se repose sur la santé de votre bébé et surtout sur votre budget. Le coût d’une consultation pédiatrique est très cher et n’est pas à la portée de tous les parents. Demandez à des parents qui sont déjà passés par cette situation est une bonne idée. Ces derniers peuvent vous montrer un généraliste expérimenté aux soins des bébés. Il est aussi possible d’essayer de rencontrer des médecins pour pouvoir prendre une décision. Choisissez celui qui vous aspire de la confiance et qui vous écoute. Mais faites attention à ne pas jouer avec la santé de votre bébé. Car essayer de chercher le meilleur et de changer à chaque fois de médecin n’est pas très bon pour le nourrisson. Un bébé ou un enfant a besoin d’un médecin qui connaît son état au mieux.

Si possible, pencher vers le choix d’un pédiatre pour les nourrissons. C’est le seul spécialiste qui connaît au mieux les maladies et les traitements des bébés. En plus, il peut répondre à toutes les questions qui vous préoccupent. Au moment opportun, vous pouvez stopper la consultation pédiatrique.

biberon d’allaitement : comment bien choisir ?
Mieux comprendre son cycle d’ovulation