Quelle eau choisir pour maman et bébé ?

Critères de choix de l’eau à consommer pour la maman et le bébé

L’eau est un élément indispensable pour la survie. L’hydratation participe au bon fonctionnement de l’organisme. C’est pourquoi, il ne faut pas la négliger. Les bébés, tout comme les mamans allaitantes, ont des besoins en eau particuliers. Comme les organes du bébé sont encore fragiles, il faut bien choisir le type d’eau à lui donner. Alors, comment faire ?

Les différents types d’eau consommable

L’eau est la principale boisson, consommée dans le monde. Mais savez-vous qu’il en existe 4 types ? On distingue l’eau du robinet, l’eau filtrée, l’eau minérale et l’eau des sources.

L’eau de robinet, comme son nom l’indique, provient de la distribution publique. Elle dérive généralement d’un lac, d’un fleuve ou d’un canal. Avant d’être distribuée, elle est d’abord traitée et nettoyée. En effet, de nombreuses bactéries peuvent se trouver dans ces cours d’eau. Si elles ne sont pas éliminées, elles peuvent entraîner des maladies graves.

L’eau de robinet est celle qu’on utilise le plus, pour les lessives, la cuisine ou les lavages de toutes sortes.

Quant à l’eau filtrée, il s’agit de l’eau du robinet qu’on purifie à l’aide de certaines substances comme le charbon actif ou la résine d’ions. Même si l’eau du robinet a été traitée, elle peut toujours contenir certains microbes. Pour les éliminer complétement, le charbon actif est la solution idéale. Ce dernier a la propriété d’absorber les carbones et les saletés.

L’eau minérale provient d’une source profonde, particulièrement riche en minéraux. Comme elle est issue d’une source souterraine, elle est épargnée par la pollution. Elle est donc déjà pure à l’origine, et ne nécessite plus aucun traitement. Néanmoins, elle doit être embouteillée dès son prélèvement afin d’éviter les intempéries extérieures. Du fait de leur qualité, les eaux minérales sont fortement recommandées par l’organisme de la santé publique. D’ailleurs, aujourd’hui, de plus en plus de marques s’activent pour donner les meilleures eaux minérales du marché.

Enfin, l’eau de source est la plus potable. Elle provient des eaux souterraines. Elle a une forte similitude avec l’eau minérale. Cependant, sa composition minérale n’est pas vraiment élevée.

Les besoins en eau d’un bébé et d’une maman allaitante

Tout comme les adultes, les bébés ont aussi un fort besoin en eau. Dès la naissance, le corps est composé de 78 % d’eau. Pour maintenir cette quantité, il faut s’hydrater régulièrement. En effet, elle peut vite diminuer suite aux mouvements physiques qu’on exerce.

L’hydratation permet donc de compenser la perte d’eau, subie après la transpiration, la digestion ou les mouvements, faits par le bébé.

Elle permet également d’améliorer la fonction rénale et de faciliter ainsi, la circulation urinaire. Lorsqu’on est en manque d’eau, les toxines peuvent facilement s’accumuler. Or, ces dernières bloquent la circulation sanguine et urinaire. L’eau va aider à les évacuer.

L’eau est aussi un facteur de croissance pour le bébé. Pour bien grandir, il doit boire beaucoup d’eau.

Mais les besoins en eau d’un enfant dépendent aussi de son âge. Pour un bébé de 0 à 4 mois, le lait maternel arrive déjà à compenser l’eau. Dans ce cas, il n’a plus besoin que de 30 ml d’eau par jour. Un bébé de 4 mois à 1 an a besoin de 250 ml d’eau par jour, en compensation avec le lait maternel. Pour les bébés de 1 à 3 ans, ils doivent boire au moins 500 ml d’eau par jour.

En ce qui concerne la femme allaitante, elle doit aussi consommer autant d’eau que son enfant. Comme elle nourrit son bébé, elle doit avoir les nutriments nécessaires pour assurer cette fonction. Elle doit donc boire au moins 2 litres d’eau par jour. En plus d’améliorer le fonctionnement de l’organisme, cela permet aussi d’augmenter la quantité du lait maternel.

L’importance du choix de l’eau à consommer pour la maman et le bébé

Comme on l’a mentionné précédemment, le corps d’un bébé est encore fragile. Il ne peut donc pas supporter autant de substances. C’est pourquoi, il faut bien choisir l’eau qu’il consomme.

L’eau du robinet contient, par exemple, beaucoup de microbes. Or, les organes de défense de l’enfant ne sont pas encore assez puissants pour les éviter. Cela peut donc entraîner des troubles alimentaires comme la diarrhée. Au pire, le bébé développera des maladies graves.

De même, certaines eaux contiennent des nutriments, trop complexes pour le bébé. Tel est le cas du nitrate. Les infiltrer dans son corps pourrait entraîner des dysfonctionnements imminents.

Les critères de choix de l’eau à consommer pour la maman et le bébé

À cause de tous ces problèmes, il est plus que primordial de bien choisir l’eau à donner à son bébé.

Pour les bébés de 0 à 4 mois, l’eau minérale naturelle faiblement minéralisée est l’idéale. Comme son nom l’indique, une eau faiblement minéralisée ne contient qu’une petite quantité de minéraux. Elle exclut même certains minéraux nocifs pour le bébé, comme le nitrate. Pour savoir si une eau est faiblement minéralisée, il faut se référer à son étiquette. Elle doit disposer moins de 500 mg/l de résidus secs.

Pour les bébés de 4 mois à 1 an, il faut privilégier les eaux filtrées et bouillis. Cela permet de tuer complétement les germes et les bactéries présentes dans l’eau.

À partir de 1 an, les organes de l’enfant sont assez fortifiés pour accueillir l’eau du robinet. Néanmoins, pour plus de sécurité, il faut toujours la faire bouillir. Une eau polluée peut toujours créer des complications au niveau de sa santé. L’eau filtrée est également recommandée pour les enfants de plus de 1 an.

Pour la maman, elle a un large choix entre l’eau minérale, l’eau de source et du robinet. Cependant, elle doit s’assurer que l’eau est vraiment potable. Tout comme le bébé, les organes d’une femme deviennent vulnérables pendant la période d’allaitement. Elle doit donc être plus vigilante.

Quelques conseils relatifs à la consommation d’eau

Avant 6 mois, le bébé n’a pas besoin de consommer autant d’eau. Son rein n’est pas encore totalement formé. Le lait maternel suffit pour combler ses besoins en eau. Toutefois, une petite quantité d’eau servira à faciliter la digestion, surtout en cas de constipation.

Tout comme pour les adultes, la digestion d’un bébé peut aussi prendre plusieurs minutes, voire quelques heures. Il faut donc bien espacer le temps de consommation d’eau.

Après 6 mois, le bébé est déjà capable de manger quelques aliments comme les purées de légumes. Il est à noter que ces aliments sont riches en eau et peuvent déjà contribuer à l’hydratation de l’enfant. Il ne faut donc pas les négliger. De même, lorsque vous donnez de l’eau à votre enfant, évitez qu’elle soit trop chaude. Cela pourrait endommager ses papilles. Le mieux c’est de lui donner une eau tiède, ni trop chaude ni trop froide.

En cas de constipation, l’eau minérale est fortement conseillée. Elle aide à faciliter la digestion et à mieux évacuer les déchets.

Par ailleurs, vous ne devez jamais changer la marque d’eau que vous donnez à votre enfant. En effet, son organisme est déjà habitué à celle-ci. Si vous la modifiez, cela peut engendrer des risques de complications. Toutefois, si vous êtes obligés de la changer, faites-le progressivement.

Enfin, il ne faut choisir que les bouteilles d’eau certifiées et autorisées par les organismes de la Santé publique. C’est un moyen pour garantir la qualité de l’eau.

Que faire quand votre bébé est constipé ?
Quelle eau pour biberons choisir ?