Quelle eau pour biberons choisir ?

eau pour biberons

L’eau a une fonction nutritive dans la vie des enfants et des adultes. Elle effectue la circulation et l’assimilation des substances nutritives dans l’organisme. D’ailleurs, elle maitrise l’hydratation du corps humain . Certes, malgré les atouts qu’elle apporte, il y a des normes à respecter avant de donner de l’eau à un bébé. Ces règles se basent sur l’âge du bébé, la quantité d’eau à donner, ainsi qu’à la nature d’eau qu’on donne à un bébé. Mais à quel moment le bébé est apte à boire de l’eau et quelle eau pour bébé faut-il choisir ?

Comment choisir l’eau pour son enfant ?

Les responsables de santé recommandent d’utiliser de l’eau de bonne qualité pour préparer un biberon ou pour donner de l’eau à votre enfant. Une meilleure eau pour bébé se résume à une eau pauvre en nitrate, c’est-à-dire moins de 15 mg par litre. Les nitrates peuvent être spécifiquement toxiques car ils peuvent se métamorphoser en nitrites et s’attachent sur l’hémoglobine des globules rouges bloquant l’oxygénation de certains organes. Aussi, l’eau doit être peu minéralisée, c’est-à-dire moins de 500 mg par litre pour ne pas submerger les reins infantiles .Particulièrement, l’eau ne doit pas trop procurer de sodium, de fluor et de sulfates, c’est à dire des substances laxatives.  Il est fortement conseillé de diluer le lait infantile selon les indications inscrites car une boisson très concentrée fragilise les reins et peut causer une diarrhée.  De plus, l’eau devrait être potable, c’est-à-dire, dépourvu de microbes et de polluants comme le plomb. N’hésitez pas à voir ce site pour plus d’infos

Les inconvénients de l’eau pour un nourrisson 

L’eau pour bébé est inutile voire risquée pour sa santé quand il est encore moins de 6 mois surtout quand il est allaité. En début d’allaitement, le lait infantile procure de l’eau en atténuant la soif du bébé. Au fur et à mesure, le lait suffit pour satisfaire les besoins alimentaires du nourrisson grâce à la richesse de protéines et de calcium permettant la croissance du bébé. De plus, l’eau pour nourrisson peut perturber son alimentation parce que les petites quantités d’eau peuvent couper l’appétit du bébé et le restreint à absorber des aliments. En effet, les reins du bébé ne sont pas encore aptes à filtrer convenablement de l’eau pure, ce qui pourra entrainer une intoxication hydrique nocive pour son développement, pour sa croissance ainsi que pour sa santé. En cas de maladie ou de  déshydratation, évitez de donner de l’eau à votre petit, mieux vaut consulter un pédiatre. Ce dernier pourra vous prescrire une solution de réhydratation par exemple.

Le premier contact du bébé à l’eau pure

 À partir de 6 mois, l’alimentation du bébé commence à ressembler un peu plus à celle des grandes personnes. À cet âge de la diversification alimentaire,  le bébé a tendance à réduire souvent sa consommation de lait. À cet effet, vous pouvez le faire boire des biberons d’eau sans risque mais en petite quantité, par exemple 200 ml à 250 ml répartis dans la journée sans le forcer . Les bébés prennent encore du temps avant de s’adapter à boire de l’eau. Optez toujours par de l’eau neutre pour éviter à votre enfant d’être habitué  aux boissons sucrées qui peuvent causer une carie dentaire ou encore l’obésité. Mais n’oubliez pas que le lait comble les besoins nutritionnels du bébé durant toute sa première année.  Quand la première année du bébé est franchie, il commence à consommer des aliments solides . De plus, il commence à dépenser son énergie en  marchant et même en courant, c’est pour cette raison qu’il faut récupérer son énergie et sa transpiration perdues en le faisant boire une quantité de 500 ml  par jour.

Conseils pour l’utilisation de différents types d’eau pour bébé

 L’ eau minérale pour bébé est logiquement potable, exempt de microbe nocif et faible en nitrate. Vous pouvez aussi utiliser l’eau de source mais assurez-vous que celle-ci est mentionnée : « convient pour la préparation des aliments pour nourrissons » . Mais sachez qu’une bouteille entamée de plus de 24 heures ne devrait plus être consommée par le bébé.  L’eau du robinet est aussi un meilleur eau pour bébé excepté qu’un avis de non- consommation n’a pas été informé. Cependant, avant d’utiliser l’eau du robinet, laisser couler l’eau quelques secondes et évitez l’eau chaude du robinet pour cuisiner ou pour préparer les biberons du bébé car celle-ci contient plus de plomb, de cuivre, de contaminants ainsi que de bactéries par rapport à l’eau froide. L’eau d’un puits privé est aussi requise pour votre bébé, à condition qu’elle soit conforme au niveau de qualité selon les évaluations exécutées deux fois par année. Il est formellement interdit de faire consommer à votre bébé l’eau issue d’un lac ou d’une source naturelle dont la qualité n’est pas constamment analysée. Évitez aussi les appareils comme les adoucisseurs posés sur le robinet, le filtre au charbon ou encore un appareil à osmose inverse  servant à filtrer l’eau, ces appareils peuvent fréquemment hausser la quantité de sel et de bactéries de l’eau ou réduire les minéraux. Les bébés moins de deux ans  ne doivent pas boire des eaux gazeuses . Il est aussi recommandé de toujours bouillir l’eau du robinet avant de l’utiliser pour l’intérêt de votre bébé afin d’obtenir de l’eau potable.

Les bienfaits de l’eau pure sur votre bébé

Même avant la naissance, l’eau joue un rôle  majeur pour le futur bébé . C’est l’élément le plus important de l’organisme, elle permet d’alléger la soif et maintient constamment  la température du corps humain. Elle hydrate la mère du bébé pendant sa grossesse. La grossesse peut entrainer des désagréments comme la constipation, la cystite, l’œdème gestationnel, les hémorroïdes que l’eau pourrait soulager. En principe, le fœtus renferme à 90% d’eau, il est donc en pleine croissance grâce à l’eau. De plus, le liquide amniotique dans l’utérus de la femme enceinte se reproduit par l’eau. Ce liquide se renouvelle toutes les trois heures grâce à l’eau fournie par la femme enceinte durant son 9e mois de grossesse. Dès la naissance du bébé, son corps contient 78% d’eau. Quant au bébé âgé de plus d’un an, boire de l’eau devrait être une habitude. Le bébé doit boire environ 500 ml à 800 ml d’eau pour une bonne hydratation et pour éviter la constipation. L’eau est utile pour équilibrer les pertes hydriques dues à la transpiration, la respiration ainsi qu’à la digestion . Elle sert à uriner à partir de la fonction rénale, les substances métaboliques servant à transformer les aliments. Elle remplit les besoins de croissance du bébé. Il existe aussi des eaux spécifiques qui traitent les maladies de bébé  . La constipation, par exemple, elle peut être traitée par une eau spécifique telle que l’Hépar, la Vittel.

En outre, l’eau est une source de vie pour l’être humain. Elle accompagne le bébé depuis qu’il est dans le ventre de sa maman jusqu’à sa naissance. Elle est l’un des facteurs qui participent à la croissance du bébé ainsi qu’à son bien-être . Son rôle ne se  limite pas à se désaltérer mais à porter des atouts dans l’organisme du bébé. Malgré tout, il faut  prendre les dispositions nécessaires avant de donner de l’eau à votre enfant. Soyez aussi vigilant sur les récipients contenant l’eau  ainsi qu’aux types d’eaux que vous choisissez pour votre bébé.

 

 

 

La meilleure façon de transporter son bébé à vélo
Conseils pour trouver un crèche à Bordeaux