Exercer son habileté chez les petits grâce aux jeux d’adresse

Jeu de quille avec des fruits et légumes

Quand les enfants grandissent et commencent à devenir maîtres de leurs mouvements et de leur corps, il est très intéressant de les faire jouer à des jeux d’adresse. En effet, cela permet d’entraîner leur cerveau en plein développement à acquérir une certaine dextérité et un goût de la persévérance.

Les jeux d’adresse permettent aux enfants d’exercer leurs capacités mentales mais aussi physiques pour atteindre un but précis, souvent amusant et gratifié d’une récompense : gagner !

Les jeux d’adresse pour tous les âges

Kit de jeuAvant deux ou trois ans, les enfants n’auront que faire d’être sur la dernière marche du podium, puisqu’ils ne peuvent généralement pas encore réellement comprendre la notion de perdre ou gagner. Il convient alors aux parents de faire jouer leurs enfants aux jeux d’adresse dans un but d’amusement et de découverte uniquement. Nul besoin d’y ajouter une dose de compétition qui frustrerait nos bambins et viendrait gâcher la fête.

C’est pourquoi avant cet âge pivot, encouragez votre enfant et félicitez-le quel que soit le résultat de son action. Le simple fait de jouer et se concentrer sur un objectif sera déjà très bénéfique pour son développement. Certains se concentreront sur le jeu et essaieront d’y participer du mieux qu’ils peuvent, d’autres chercheront tout simplement à jouer avec le matériel sans se préoccuper des règles. Peu importe, laissez-les faire : leur esprit jubile, explore, et c’est cela le plus important.

À partir de trois ans, compliquez légèrement la donne en ajoutant une dose de compétition (dans la limite du raisonnable). La concentration et l’adresse dont devra faire preuve votre bambin permettront d’entraîner sa motricité et sa gymnastique intellectuelle.

Que vous ajoutiez ou non le fait de pouvoir perdre ou gagner, les jeux d’adresse permettent à vos enfants de se mesurer à eux-mêmes et aux autres. L’attention, la précision des gestes, l’estimation des hauteurs et des distances dont ils devront faire preuve apprendront petit à petit aux enfants à mieux contrôler leur corps et leurs mouvements.

Le jeu de quilles ou de cibles est le parfait exemple du jeu d’adresse

Qui n’a jamais joué au jeu de quilles ? Même devenus adultes la plupart d’entre nous continue à jouer régulièrement au jeu de quilles par l’intermédiaire des salles de bowling. C’est probablement l’un des jeux d’adresse les plus appréciés par les petits et grands. Jeu individuel et collectif à la fois, le jeu de quilles ou de cible permet à l’enfant de se confronter aux autres sans avoir la pression directe que peut induire un véritable jeu collectif. L’enfant est seul face aux quilles ou à la cible, sait ce qu’il doit faire, connaît le score des autres, et doit alors utiliser toutes les facultés qu’il a en lui pour arriver à ses fins. Appréciation des distances, coordination des mouvements, raisonnement parfois stratégique : le jeu de quilles est un moyen efficace et très amusant de développer l’attention, la concentration, l’habileté, et l’adresse physique et intellectuelle de nos marmots.

Les jeux de quilles se déclinent sous des variantes parfois originales

Certains jeux de quilles, en plus d’être de véritables jeux d’adresse permettent aussi à nos enfants d’apprendre en s’amusant. C’est le cas par exemple d’un jeu fraichement sorti appelé « Mission Potager ». Le but : renverser uniquement les quilles à l’effigie des légumes de saison. Un bon moyen de combiner apprentissage des légumes de saison et habileté/adresse… Tout en s’amusant !

Il existe tous types de formats

Grands, moyens, petits : les jeux d’adresse sont souvent disponibles dans de multiples formats pour s’adapter à la place que chacun a chez soi. Le jeu de mikado est un excellent exemple de jeu d’adresse tout petit format, qui peut se jouer à plusieurs dans un espace très restreint.

À l’inverse, le très connu jeu de Mölkky demandera un espace bien plus grand (si possible extérieur). Mais n’espérez pas y jouer avec les plus petits : les règles sont trop complexes et le poids du Mölkky à lancer demande d’avoir atteint au moins l’âge de six ans avant de pouvoir réellement s’amuser avec ce jeu.

Ne pas hésiter à combiner les jeux d’adresse et de société

Les jeux de société demandent une réflexion plus poussée à l’enfant. Le corps ne travaille pas, mais l’esprit est en pleine ébullition lors d’une partie de jeu de société. Et rappelez-vous, l’un ne va pas sans l’autre si l’on veut voir son enfant avec un esprit sain dans un corps sain. L’adresse n’est pas que physique, elle doit être aussi intellectuelle. C’est pourquoi la combinaison et l’alternance régulière de ces types de jeux permettra à nos petits d’apprendre en s’amusant. Et souvenez-vous bien de cette citation : « On apprend mieux en s’amusant ! ».

Nous espérons que cet article vous aura permis de poser un regard nouveau sur les jeux d’adresse, parfois délaissé (à tort) par les jeunes parents.

À très bientôt !

Comment choisir son siège auto pivotant ?
Que faire quand votre bébé est constipé ?